Apprendre au bébé à manger seul, comment faire ?

Posté sur5 mois auparavant
Aimer0

À mesure que votre bébégrandit, il acquiert de l’autonomie à table et manifeste la volonté de tenir lui-même sa cuillère. En tant que parents, vous savez certainement que cela nécessite quelques compétences et que vous aurez à y jouer un rôle important. Vous vous demandez comment apprendre au bébé à manger seul ? Découvrez ici nos meilleurs conseils pour faciliter cette transition.

Comment savoir si bébé est en mesure de se nourrir seul ?

Au-delà des étapes connues à titre indicatif, il existe des signes annonciateurs d’une envie d’autonomie de votre tout-petit à table.

Quel est l’âge approprié ?

Parce que chaque enfant évolue selon son propre rythme, il est complexe d’évoquer un âge précis. Néanmoins, le tout-petit est généralement en mesure de manger tout seul peu avant ses 2 ans, soit entre 12 et 21 mois. Selon la motricité et le développement de chacun, certains portent plus tôt la nourriture vers la bouche tandis que d’autres s’y mettent plus tard. Pour vous faciliter la vie, pensez à vous équiper avec des assiettes avec ventouse et couverts ergonomiques pour bébé.

S’il n’existe pas d’âge particulier, certaines phases vous serviront de repères quant au développement du tonus musculaire de votre enfant :

  • entre ses 9 et 12 mois, le tout-petit sera en mesure de tenir son biberon
  • aux environs de ses 12 mois, vous pouvez lui introduire une cuillère adaptée à son âge. Néanmoins, il manquera de précision, sa coordination main-bouche étant peu développée. Attendez-vous à ce qu’il ait du mal à remplir la cuillère et à la porter à la bouche.
  • vers ses 18 mois, l’enfant sera plus précis dans son maniement de la cuillère. Il aura toutefois besoin d’exercice afin de remplir seul la cuillère et la faire atteindre sa bouche.
  • à l’approche des 2 ans, le tout-petit est plus agile, il est quasiment en mesure de se nourrir sans aide mais demandera occasionnellement du soutien.

Ces gestes qui nous paraissent aisés requièrent en réalité une certaine dextérité et un long moment d’entraînement chez le tout-petit. Bien qu’il ait commencé sa diversification alimentaire, il lui faut du temps pour aiguiser sa coordination œil-main.

apprendre bébé à manger

Quels en sont les signes précurseurs ?

Certains gestes permettent de déceler chez votre protégé(e) une envie de se nourrir en toute autonomie :

  • il désire se servir lui-même d’une cuillière bébé.
  • il devient réticent lorsque vous lui proposez de la nourriture à la cuillère.
  • il a tendance à saisir les aliments entre ses doigts.
  • il boude davantage son plat.

À l’observation de ces gestes chez le tout-petit, notez qu’il est assurément temps de l’accompagner dans son besoin d’autonomie à table. 

Comment apprendre au bébé à manger seul ?

Pour initier votre tout-petit à une autonomie à table, il convient d’observer certaines recommandations aussi simples que concluantes.

Offrez-lui des aliments consommables avec la main

Pour aider votre enfant à manger seul, veuillez commencer par lui proposer de la nourriture qu’il sera en mesure de consommer de ses mains. À ce stade, il est important qu’il développe une habileté à tenir de petits morceaux entre son pouce et son index. Cette faculté peut survenir entre le septième et le onzième mois.

Ainsi, veuillez miser sur des aliments solides découpés en petites portions qui fondent aisément une fois dans la bouche. Veillez en outre à offrir à votre protégé(e) de la nourriture facile à mâcher et à ingurgiter.

Au nombre des aliments appropriés au tout-petit durant cette étape, l’on retrouve :

  • les fruits mûrs coupés en petits morceaux tels que la banane, le melon, la pêche ou la mangue.
  • les céréales de forme circulaire et à faible teneur en sucre.
  • les légumes bien cuits et coupés en petites portions à l’instar des patates douces ou des carottes. Les petits pois sont également envisageables.
  • un petit morceau de fromage.
  • du tofu sous forme de cube de 3 centimètres.
  • une petite fraction de crêpe ou de gâteau à consistance molle.
  • des pâtes bien cuites telles les coquillettes.

Une fois entraîné à tenir des objets de ses mains, pensez à proposer au tout-petit des couverts adaptés

Privilégiez les repas en famille

Au cours de ses premiers mois, votre enfant sera observateur et aura une propension à reproduire les gestes des adultes. C’est l’occasion idéale pour l’instruire sur la manière dont il faut se nourrir de manière autonome. Afin qu’il apprenne mieux, veuillez prendre les repas en famille de sorte à accentuer la reproduction des gestes des adultes par le tout-petit. En effet, il faut qu’il réalise que cette activité effectuée par les membres de sa famille est commune. Cela l’incitera à faire de même à table.

Montrez l’exemple à travers des mimiques

Parce qu’il n’y a pas mieux que l’heure du repas pour apprendre à bébé comment manger seul, veuillez optimiser ce créneau. Prenez place à ses côtés ou en face de lui puis présentez-lui les aliments qu’il s’apprête à consommer. Pour le motiver, prenez doucement sa main et instruisez-le sur la méthode à suivre.

Montrez lentement à l’enfant comment tenir la cuillère, prendre un aliment et la porter à la bouche. N’hésitez pas à lui mimer la démarche propre à chaque étape lorsqu’il est un peu désorienté. Imitez par exemple le geste consistant à prendre un aliment dans le plat afin de le pousser à le reproduire. S’il tient déjà l’aliment mais semble perdu, ouvrez votre bouche de sorte à lui montrer la marche qu’il lui reste à suivre.

Proposez à l’enfant son plat favori

Si vous observez toujours une certaine réticence chez le tout-petit, concoctez-lui son repas préféré. Il sera plus enclin à devenir autonome à la vue des aliments auxquels il est familier. Grâce à cette méthode, votre enfant pourra vite se passer de l’aide de ses parents à table.

Gardez toutefois en tête que cela n’exclut pas l’introduction de nouveaux mets et la variation de son alimentation. N’oubliez pas que votre protégé(e) est toujours dans une phase d’exploration.

Adoptez une démarche positive

Vous savez certainement que votre bébé réitère chacun de ses exploits lorsque vous l’encouragez et le congratulez. De ce fait, il est primordial de le soutenir à chaque fois qu’il arrive à porter une cuillerée d’un aliment à la bouche.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de faire du repas un moment ludique en inversant les rôles. Demandez à votre trésor de vous donner un aliment de son plat puis dites-lui de consommer le reste lui-même. La répétition étant pédagogique, il ne tardera pas à consommer son repas en toute autonomie.

Armez-vous de patience

L’agilité de l’enfant à table demande un long moment d’exercice, il vous faudra faire preuve de patience. Les comportements agressifs sont à éviter au risque d’entraver à l’apprentissage du tout-petit. Attendez-vous également à ce que l’expérience soit salissante, il aura assurément à mettre de la nourriture un peu partout.

Si l’envie vous prend de le gronder, rappelez-vous que ses gestes sont aussi imprécis qu’involontaires. Aussi, prévoyez un bavoir ou un tablier impérméable pour réduire les dommages. Enfin, étalez un tissu de protection sous la chaise haute de votre protégé(e), cela évite d’altérer les tapis.

Faites attention aux étouffements

Si votre enfant est en phase d’apprentissage de l’autonomie à table, supervisez-le constamment afin de pallier les étouffements. Prenez le soin d’introduire les aliments en morceaux de taille relativement importante. Cette action permet de remédier à une fausse route lors du repas. Gardez à l’esprit que le bébé risque d’avaler les portions de petite taille sans pourtant les mâcher à l’avance.

maman apprends au bébé à manger

Quels conseils pour aider bébé à manger seul ?

Au-delà des stratégies déjà listées, il est souhaitable de suivre un certain nombre de consignes pour faciliter l’apprentissage du tout-petit :

  • acilitez l’accès de l’enfant à son plat en investissant dans une chaise haute et assurez-vous qu’il est installé à la hauteur idéale.
  • optez pour une cuillère adaptée, notamment un modèle léger, en plastique et doté d’un manche rond. La cuillère à soupe est incommode pour un tout-petit en ce qu’elle ne présente pas une facilité de préhension.
  • utilisez toujours une cuillère pour le nourrir pendant qu’il s’essaye à la sienne. Ainsi, vous vous assurez qu’il s’alimente bien tout en expérimentant son propre ustensile bébé.
  • ne mettez pas la pression sur l’enfant s’il refuse toujours de se nourrir de manière indépendante.
  • Il est possible qu’il demande de l’assistance même après une maîtrise de l’autonomie à table lorsqu’il est fatigué ou aimerait attirer de l’attention. N’hésitez pas à l’aider, il reprendra lui-même ses repas plus tard.
  • mettez la cuillère dans la main de l’enfant puis montrez-lui comment le porter à la bouche en tenant sa main.
  • n’introduisez la fourchette qu’au moment où il maîtrise l’utilisation d’une cuillère et attrape de manière ferme les aliments.
  • misez sur une fourchette légère et aux pointes arrondies pour un début, notamment aux environs des 2 ans de l’enfant.
  • prenez sa main et apprenez-lui comment se servir de sa fourchette.
  • privilégiez des couverts et ustensiles ergonomiques.
  • proposez les aliments dans un bol doté d’un manche parce que plus facile à attraper pour l’enfant.

Pour rappel, veuillez montrer au tout-petit à quel point vous êtes impressionnés par ses exploits afin d’accroître se confiance en soi

Si vous vous interrogiez sur comment apprendre au bébé à manger seul, on espère que ce qui précède vous aura été utile. Ces recommandations permettront à votre protégé(e) d’acquérir naturellement cette autonomie à table. Pour des raisons de sécurité, veuillez toujours superviser l’enfant à table.

Vous pourriez aussi aimer :
Articles liés
Laissez un commentaire
Laisser une réponse

Paramètres

Partager

Menu

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter

Veuillez d'abord vous connecter

Se connecter